Default profile photo

25 Mai 2017 | 29, Iyyar 5777 | Mise à jour le 24/05/2017 à 17h40

Chabbat Bamidbar : 21h21 - 22h43

Rubrique Régions

Marseille : Regards sur le cinéma israélien : 16e édition

La 16e édition du festival « Regards sur le cinéma israélien » se déroulera du 17 au 23 juin 2015 aux cinémas le César et le Prado, avec une programmation savoureuse, audacieuse et dérangeante. Films et rencontres avec des acteurs et des réalisateurs seront à l’honneur pendant tout le festival.

Ce rendez-vous devenu incontournable pour un grand nombre de Marseillais juifs et non-juifs est à mettre au compte de l’excellent travail mené depuis sa création par le directeur du festival Xavier Nataf. Avec les partenaires habituels, comme les deux cinémas, le consulat d’Israël ou la radio juive, le directeur n’a qu’une idée en tête, celle de donner par le biais de la culture et du cinéma une autre image d’Israël. « C’est entre le Festival de Cannes et le début des grandes chaleurs de l’été qu’a lieu chaque année notre festival. Son ambition est restée intacte depuis toutes ces éditions : montrer le meilleur du cinéma israélien de l’année et faciliter une plus grande compréhension de la société israélienne à travers le geste artistique de ses cinéastes », souligne le directeur.

En s’imposant dans les festivals internationaux, le cinéma israélien a transformé la vision du monde sur Israël et a montré que le pays ne se réduit pas au seul conflit géopolitique. 

« Pourquoi un cinéma comme le cinéma israélien parvient-il à aligner autant de bons films par rapport au nombre de films produits ? À obtenir autant de sélections et de récompenses dans les festivals internationaux ?  On en tirera peut-être l’enseignement que ce sont des films faits dans l’urgence, sur des problèmes contemporains, des enjeux primordiaux, des tensions palpables, parce que c’est un cinéma qui rencontre son époque en jouant sans cesse sa peau », notait Gilles Jacob, président du Festival de Cannes. 

La programmation de la 16e édition est dans la trempe de ce message. On peut parier qu’avec un parrain haut en couleur, Lionel Abelanski, et des films de qualité, le cru 2015 comblera les inconditionnels du cinéma. En ouverture, lors d’une soirée organisée en partenariat avec la radio juive, sera présenté le film de Sharon Maymon et Tal Granit, « Fin de partie », en présence des deux réalisateurs. Un film émouvant sur la vieillesse, la maladie, avec l’acteur Ze’ev Revah, très connu pour ses participations remarquées dans plusieurs films pendant sa longue carrière. Dans la suite du programme et ce durant toute la semaine, d’autres films tout aussi pertinents seront à découvrir. 

« L’Aube » de Romed Wyder, une belle histoire tirée d’un roman d’Elie Wiesel, dont l’action se déroule en 1947, juste avant la création de l’État d’Israël. Dans un autre registre, le film 

« Magic Men », de Guy Nattiv et Erez Tadmor, montre de manière subtile les rapports conflictuels entre un père et son fils. La suite n’est pas moins alléchante, avec « Zéro motivation » de Talia Lavie, Chelli d’Asaf Korman et « Self Man » de Shira Geffen. De belles aventures humaines, où le burlesque côtoie l’amour, et l’action l’émotion, incarnées par des acteurs de talents, donnent à ce cinéma israélien ses lettres de noblesse. 

Renseignements : www.judaicite.fr - 04 91 37 40 57.

Powered by Edreams Factory