Default profile photo

23 Mars 2017 | 25, Adar 5777 | Mise à jour le 22/03/2017 à 17h32

Chabbat Vayakel-Pekoudé : 18h51 - 19h59

Rubrique Judaïsme

Le mois de Tishri en Israël : Une identité vivante

La perpective de la semaine par Daniel Benaim, Directeur de l’Agence Juive.

Il y a 25 ans de cela, quelques semaines après avoir fait mon Alyah, je vivais mon premier Roch Hachana en Israël. Pour la première fois de ma vie je ressentais que Roch Hachana était le début d’une nouvelle année et pas uniquement le jour du jugement. Le pays tout entier vivait au rythme d’une année qui se terminait et d’une autre qui commençait. Les mots de « Chana Tova, bonne année » n’étaient pas échangés uniquement à l’intérieur de la synagogue ; ils étaient scandés dans les rues, écrits sur les devantures des magasins, sur les autobus… Mon être intérieur vivait en harmonie avec le rythme du pays dans lequel je venais d’arriver, juif à l’intérieur et à l’extérieur, ce retour à Sion je l’ai vécu comme une réconciliation, comme l’écrivait André Neher.
A cette époque pourtant, la laïcité n’était pas encore vécue comme une religion en France, les juifs vivaient librement dans l’espace public avec ou sans kippa sans soulever d’interrogations récurrentes. La France n’était pas encore à la recherche d’une identité nationale perdue et ne soutenait pas des résolutions niant le lien du peuple juif avec Jérusalem. A cette époque l’identité juive de l’Etat d’Israël n’était pas aussi forte qu’elle l’est aujourd’hui. Plus les années passent, plus l’identité nationale juive d’Israël s’affirme dans la vie au quotidien. Vivre les fêtes de Tishri en Israël en 2016 est encore plus fort qu’il y a 25 ans.
Tout commence au mois d’Eloul avec un pays qui vibre au rythme des slihot, des milliers de personnes, pratiquantes ou moins pratiquantes, qui arpentent chaque soir les ruelles de Jérusalem avant de se rendre au Kottel, avec un record de 80 000 personnes la veille de Kippour. Ensuite à Roch Hachana, tout le monde se souhaite « bonne année » dans des rues en ébullition à la veille de ce grand moment de l’année… En Israël, le 1er janvier n’est jamais parvenu à détrôner le nouvel an juif. A la veille de Kippour, on se souhaite Gmar Hatima Tova, du simple citoyen jusqu’au Premier ministre qui en fait un post Facebook. Et dès le lendemain de Kippour, des milliers de Souccot fleurissent en Israël dans les endroits les plus improbables, pour permettre à celui qui le souhaite de pouvoir vivre chaque moment de la journée dans une soucca, chez lui ou en chemin. Celui qui le souhaite, pouvant même être reçu par le Président de l’Etat et son épouse dans la soucca officielle de la résidence du Président de l’Etat à Jérusalem. Le lendemain de Simha Tora, un peu partout dans le pays sont célébrées les Akafot Shniot organisées par les municipalités qui permettent à des milliers de personnes de danser avec les Sifrei Torah dans les rues d’Israël.
Israël est une nation qui vit au rythme du calendrier juif, enracinée dans ses traditions qui s’affirment avec plus d’intensité au fil des années. Comme le disait le Rav Kook, l’ancien se renouvelle, et le nouveau est sanctifié. Et alors que de nombreux pays occidentaux sont à la recherche permanente d’une identité nationale, l’identité juive d’Israël qui se renforce avec le temps réconcilie le présent avec le passé de la nation juive tout en assurant l’avenir.
Dans ce contexte des fêtes de Tishri vécues en Israël, le dernier scandale de l’Unesco, m’a rappelé que plus l’identité juive d’Israël s’affirme, plus les nations du monde tentent de porter atteinte à la centralité de Jérusalem et au rôle d’Israël dans le concert des nations. Face à de tels mensonges, Israël se doit de clamer la vérité en continuant à renforcer l’identité juive du pays avec Jérusalem comme capitale géographique, politique mais aussi historique de la nation juive et centre spirituel et culturel de la vie juive dans le monde. Israël - comme nous l’enseignent les textes des prophètes lus ces dernières semaines dans les aftarot - peut alors accomplir sa mission en étant une source d’inspiration pour les juifs du monde entier et un phare pour l’ensemble de l’humanité.

Powered by Edreams Factory