Default profile photo

17 Janvier 2017 | 19, Tevet 5777 | Mise à jour le 17/01/2017 à 19h30

Rubrique France

Boycott d'Israël: Auchan Kremlin-Bicêtre regrette une « erreur involontaire »

Le collectif urgence a contribué à la rectification de l'étiquette présentée par l'hypermarché.

L'étiquetage de produits agricoles sous la mention "colonies israéliennes dans un hypermarché de Seine-Saint-Denis avait provoqué une vive émotion au sein de la communauté juive.

La lutte contre le boycott d’Israël est une bataille quotidienne, alimentée par l’activisme du mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS). En cette fin de semaine, c’est l’étiquetage de fruits provenant d’Israël, commercialisés par le magasin Auchan du Kremlin-Bicêtre (93),  qui était au cœur d’une polémique relayée par le BNCVA, l’association Stop Boycott et le Collectif urgence. Des grenades et des mandarines étaient vendues avec pour mention  d’origine « colonies israéliennes », pour les uns, « Cisjordanie : colonie israélienne ».

Actif au sein du Collectif urgence, Bernard Musicant a adressé un courrier à la direction du groupe Auchan ainsi qu’à celle du magasin.

 « Messieurs, 
des photos circulent sur Facebook montrant des fruits et légumes Israéliens étiquetés "Colonies Israéliennes".
Elles citent le magasin de Kremlin-Bicetre.
Comme vous le savez, l'appel au boycott constitue une infraction pénale passible de poursuites.
Pouvez-vous m'expliquer d'abord si ces photos proviennent bien de votre magasin ? 
Ensuite quelles mesures comptez-vous prendre pour revenir à la légalité ? »

 

Vendredi, M. Musicant annonçait que « l’erreur [avait] été corrigée » par l’hypermarché d’Ile-de-France. 



Powered by Edreams Factory