Default profile photo

20 Février 2017 | 24, Shevat 5777 | Mise à jour le 17/02/2017 à 13h41

Chabbat Michpatim : 18h08 - 19h16

Rubrique Israël

Yves Rocher rachète les savons israéliens Sabon

En Israël, impossible de rater l’enseigne Sabon. Elle est partout.

Cela commence en 1997, par deux amis d’enfance, Avi Piatok et Sigal Kotler-Levy, qui ouvrent leur première boutique à Tel-Aviv pour y vendre, à la coupe, des savons parfumés faits main fabriqués selon une recette australienne vieille de plus de sept décennies. Bientôt Sabon développera des gammes de produits naturels dédiés au corps, mais aussi à l’atmosphère de la maison. Des produits basés sur la fragance patchouli, lavande, vanille, l’icône de la marque, et autres effluves, jasmin, rose-thé ou encore mangue-kiwi.
 Six ans après l’ouverture de son premier point de vente en Israël, c’est sur la 6e avenue new-yorkaise que Sabon s’offre une vitrine. Depuis elle ne cesse de conquérir le monde avec, aujourd’hui, 175 boutiques, dont 11 en France. Une odeur de sainteté que n’a pas manqué d’humer le groupe français familial de cosmétiques, Rocher, anciennement Yves Rocher, qui aspire, ces derniers temps, à s’étendre à l’international par acquisitions ou partenariats. Après être devenu actionnaire majoritaire de Flormar, une société turque de cosmétiques en 2012, Rocher - 15 000 salariés et un chiffre d’affaires estimé à plus de deux milliards d’Euros - vient d’annoncer qu’elle devenait le principal actionnaire de Sabon. Une excellente nouvelle pour les experts économiques israéliens. Pas de détails sur le montant des négociations, mais on sait que le groupe français détiendra 51% de l’Israélien dont la valeur sur le marché est estimée à 125 millions d’Euros.

Powered by Edreams Factory