Default profile photo

21 Février 2017 | 25, Shevat 5777 | Mise à jour le 21/02/2017 à 11h43

Chabbat Michpatim : 18h08 - 19h16

Rubrique Monde juif

L’avenir religieux du judaïsme américain

10% des 5,5 millions de juifs américains se revendiquent comme religieux. (flash90)

Si l’on en croit les résultats d’une nouvelle enquête menée aux Etats-Unis, la population juive américaine devient de plus en plus religieuse.

Les observateurs le savaient déjà mais, désormais, ce savoir est “scientifique”. En effet, au terme d’une enquête effectuée par le “Pew Research Center”, il est, désormais, prouvé que nous assistons à une modification profonde du judaïsme américain. A savoir : le nombre de juifs religieux aux Etats-Unis connaît une croissance exponentielle alors que, parallèlement, celui de leurs coreligionnaires non religieux décline (et continuera à décliner) de manière tout aussi substantielle.
Ainsi, selon cette étude, 10% des 5,5 millions de juifs américains se revendiquent comme religieux (contre 2% il y a environ vingt ans). Mais ce chiffre à l’air modeste cache une réalité en devenir tout autre : la population religieuse est bien plus jeune. Car, si dans la génération des « grands-parents » (de 56 à 73 ans), il y a seulement 5% de religieux, dans celle des « parents » (de 28 à 45 ans), ils sont déjà 15% et dans celle des enfants (entre 0 et 17 ans), 27% d’entre eux sont élevés dans des foyers religieux. Ce qui signifie, en clair, qu’en trois générations, le pourcentage de religieux a plus que quintuplé.
Ces chiffres s’expliquent aisément (et toujours par des statistiques). Tout d’abord, le taux de mariage mixte est de 2% parmi ces juifs alors que celui-ci atteint 41% dans la population juive américaine dans son entier. Deuxième facteur : un taux de natalité nettement plus élevé, soit 4,1 enfants par famille contre 1,9 pour ce qui est de l’ensemble du judaïsme américain. Ou, comme le dit Steven Cohen, professeur à l’Hebrew Union College et l’un des consultants de l’enquête Pew : « Ces dernières années, le taux de natalité des religieux s’est envolé ». Enfin, là il s’agit des résultats d’une enquête plus ancienne (2006) de l’American Jewish Committee, 80% des femmes religieuses âgées de 18 à 29 ans sont mariées contre 20% des non-religieuses.
 Or, ces données, loin de n’être que des chiffres, vont peu à peu influencer la vie du judaïsme américain. Celui-ci devrait voir la vie juive plus centrée autour des communautés puisque 69% des juifs religieux sont, aujourd’hui, affiliés à l’une d’entre elles (contre 31% pour les juifs américains dans leur totalité) ainsi qu’une plus grande prise en charge des « causes juives » et autres entreprises charitables auxquelles 92% des religieux contribuent à l’heure actuelle (contre 56% pour le judaïsme global).
 A terme, donc, les juifs religieux seront même peut-être appelés à être les acteurs des grandes organisations du judaïsme américain, voire même à les prendre en charge. « S’ils devaient assumer un leadership communautaire plus étendu, ils devront résister à la tentation de remodeler le monde des organisations juives à leur image. Le reste du judaïsme américain, même si la démographie change, n’est pas près de disparaître. Il sera crucial que les futurs responsables communautaires religieux témoignent d’empathie pour les autres juifs ayant des identités religieuses et sociales différentes, souligne Rav Avi Shafran, le directeur des affaires publiques de l’organisation (orthodoxe) « Agudath Israel of America ». Ce qui, selon le même, sera « vital pour forger un avenir juif brillant et solide ».

Powered by Edreams Factory