Default profile photo

24 Février 2017 | 28, Shevat 5777 | Mise à jour le 23/02/2017 à 17h18

Chabbat Michpatim : 18h08 - 19h16

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Une lettre d'outre-tombe

Feu l'ambassadeur de Russie Andreï Karlov (YOUTUBE.)

Le nouvel ambassadeur d'Israël à Ankara a reçu le 20 décembre une lettre que son collègue russe Andreï Karlov lui avait adressée la veille peu de temps avant d'être assassiné.

Après six ans de brouille consécutive à l'arraisonnement par les forces israéliennes du Navi Marmara, un bateau qui tentait de forcer le blocus de Gaza, le nouvel ambassadeur d'Israël, Eitan Naeh, vient de prendre ses fonctions en Turquie. Peu après la présentation de ses lettres de créance au président turc, voilà quelques semaines, il avait adressé à tous ses collègues en poste à Ankara une lettre dans laquelle il se présentait.
   L'un des premiers à lui répondre a été l'ambassadeur de Russie Andreï Karlov. M. Naeh a reçu sa lettre mardi 20 décembre, au lendemain de son assassinat par un policier turc. L'envoi de cette missive est sans doute l'un des derniers actes officiels accomplis par le diplomate russe. « Je me réjouis de nouer des relations officielles et personnelles avec vous, écrivait l'ambassadeur Karlov, et je me permets de saisir cette occasion pour vous assurer de mon désir sincère de maintenir et de renforcer les excellentes relations qui existent fort heureusement entre les deux pays que nous servons ».
Eitan Naeh a déclaré à la radio militaire israélienne qu'il avait été pris de frissons lorsqu'il avait ouvert cette lettre d'outre-tombe. Il a également indiqué que les milieux diplomatiques d'Ankara étaient en état de choc après l'assassinat d'Andreï Karlov et que les mesures de sécurité autour des ambassades avaient été renforcées.

Powered by Edreams Factory