Default profile photo

23 Mars 2017 | 25, Adar 5777 | Mise à jour le 22/03/2017 à 17h32

Chabbat Vayakel-Pekoudé : 18h51 - 19h59

Rubrique Régions

Élections au Consistoire de Marseille : derniers réglages avant le scrutin

Zvi Ammar ne se représentera pas. (DR)

L’élection du prochain président du Consistoire de Marseille aura lieu au 29 janvier. Pour voter, les fidèles doivent être à jour de leur cotisation avant le 31 décembre 2016. Après des années de mandat, Zvi Ammar a fait savoir qu’il ne se représenterait pas.

Les noms des candidats à la présidence du Consistoire de Marseille ne sont pas encore officiellement déclarés que de part et d’autres déjà, les responsables communautaires et rabbins lancent des appels à la « sérénité, à la fraternité et à des échanges d’idées ». C’est qu’à Marseille, les élections du Consistoire ont bien souvent dégénéré en querelles qui n’ont jamais servi la communauté.
À ce jour donc, aucune liste ni candidature n’a encore été déposée au siège de l’association consistoriale. Elles doivent pourtant l’être au plus tard mercredi 21 décembre avant 18 heures. Cette absence de dépôt, à moins de deux semaines de la date butoir révèle la difficulté à constituer des listes valides. Les statuts stipulent en effet que sont éligibles au Conseil d’Administration les adhérents du Consistoire depuis, au moins, les deux années qui précèdent celle du scrutin. Or, sachant qu’une liste doit comporter vingt membres au minimum et sachant que le nombre d’adhérents au Consistoire a chuté à 700 (ils étaient plus de 6.000 en 2010 suite à une campagne promotionnelle d’adhésion), on perçoit aisément les problématiques.
Pour autant, trois listes se profilent. Celle dite du renouveau communautaire, qui visiblement inspirée par la victoire de Bruno Benjamin (président du Consistoire entre 2011 et 2012) à la présidence du Crif Marseille-Provence, milite pour un renouvellement des responsables communautaires. Les deux autres listes, sont davantage issues du sérail. L’une pourrait être menée par Yves Lévy (membre de différentes commissions du Consistoire, dont celles des Finances, de la Cacherout et de la Jeunesse). L’autre par Michel Tenoudji, qui serait davantage le candidat adoubé par le président sortant Zvi Ammar.


Etre à jour de ses cotisations
Ce dernier a en effet officiellement fait savoir qu’il ne se présenterait pas aux prochaines élections. «Après dix-huit ans de présidence de cette noble institution et durant trois mandats pour lesquels la communauté m’a accordé sa confiance, je quitterai sereinement mes fonctions ». «Je laisse à la nouvelle équipe une trésorerie saine, des comptes équilibrés, ainsi que les divers services du Consistoire opérationnels et à la disposition de la communauté. Seul Hachem jugera toutes nos actions », a-t-il aussi déclaré. 
Quant aux électeurs, ils doivent, pour pouvoir prendre part au scrutin, être à jour de leurs cotisations au 31 décembre de l’année électorale précédent l’élection. Les règlements affluent donc ces jours-ci auprès du secrétariat du Consistoire marseillais, malgré la polémique autour de l’augmentation du coût de la cotisation. Le changement de barème, voté par le conseil d’administration en juillet 2015 a établi à 60 euros par personne le coût de l’adhésion (avec des réductions possibles pour personnes en difficultés). Ce coût était auparavant établi en fonction de l’appartenance aux différentes catégories socio-professionnelles et variait entre 40 et 120 euros.

Powered by Edreams Factory