Default profile photo

17 Janvier 2017 | 19, Tevet 5777 | Mise à jour le 17/01/2017 à 19h30

Rubrique Israël

Don d'organes: cinq enfants israéliens sauvés par le geste de la famille Nir

ans sa douleur, la famille Nir a décidé de faire un geste exceptionnel et assez rare en Israël.(Flash90.)

Ilaï, dix ans, et son père Omri Nir étaient partis en randonnée dans le désert du Néguev vendredi 9 décembre. Victimes d’une chute mortelle, leur décès a bouleversé tout le pays. La famille ayant en effet accepté de faire don de cinq organes de l’enfant.

Les visages d’Ilaï, dix ans, et de son père, Omri, resteront gravés dans la mémoire de tous ceux qui ont vu leur photo. Une photo prise quelque temps avant le drame et qui montrait la complicité qui existait entre ce père, professeur d’université et son jeune fils. Preuve encore de cette complicité, leur participation à une randonnée dans le désert du Néguev, vendredi 9 décembre dernier, organisée avec un groupe. Alors qu’ils devaient escalader une paroi rocheuse située à Nahal Tsehelim, le jeune garçon a trébuché. En tombant sur son père, ce dernier s’est laissé tomber avec lui afin de tenter de le protéger dans sa chute. Le père, hélas, est décédé sur le coup. Le jeune Ilaï, héliporté à l’hôpital Soroka de Beer-Sheva a succombé à ses nombreuses blessures le surlendemain.

Dans cette douleur, la famille Nir a décidé de faire un geste exceptionnel et assez rare en Israël. Accepter le prélèvement du cœur, des poumons, du foie et des reins de l’enfant afin qu’ils puissent sauver la vie de cinq autres patients en attente de greffe. Les transplantations se sont ensuite déroulées à l’hôpital pour enfants Schneider. Un jeune garçon de huit ans a été greffé du cœur d’Ilaï. Une petite fille de quatre ans a reçu son foie. Les deux reins devaient être greffés chez de jeunes patients et une femme âgée d’une cinquantaine d’années devrait recevoir ses poumons.

Powered by Edreams Factory