Default profile photo

27 Mars 2017 | 29, Adar 5777 | Mise à jour le 27/03/2017 à 11h02

Chabbat Vayikra : 20h02 - 21h10

Rubrique Communauté

Anaël Perez : « Nous avons un vrai projet linguistique »

(DR)

Anaël Perez a émigré en Israël il y a quatre ans. Professeur des Ecoles, elle a imaginé un Gan religieux ouvert sur les cultures israélienne, américaine et francophone. Le Gan Anaël est ouvert depuis septembre à Raanana aux enfants de 3 mois à 3 ans.

Actualité Juive : Comment définiriez-vous votre Gan ?

Anaël Perez : C’est avant tout un Gan israélien, on y parle hébreu, on suit le programme israélien avec en plus un projet linguistique : une fois par semaine, on apprend l'anglais et le français à travers des chants, des histoires, les nombres ou les couleurs.

A.J.: Comment vous est venue cette idée ?

A.P. : Je voulais m'inspirer du meilleur de l'enseignement français et israélien. J'ai aussi fait des recherches sur l'apprentissage des langues dès le plus jeune âge, ce qui m'a confortée dans l'idée que plus les enfants apprenaient tôt des langues étrangères, plus leur cerveau était capable de les intégrer. Les enfants apprennent énormément dès leur plus jeune âge. De nombreux chercheurs le confirment. Nous avons le devoir, en tant qu'enseignantes, d'être à la hauteur de leur potentiel et pas seulement de « faire garderie ». 



Le potentiel des enfants

A.J.: En quoi le Gan Anaël est-il différent ?

A.P. : Nous sommes très exigeants sur la propreté. Les repas établis par une diététicienne sont faits maison. Nous mettons aussi l'accent sur le lien avec les parents afin qu'ils sachent ce que les enfants ont mangé ou quels ont été les apprentissages et les objectifs de la semaine. Enfin, le point le plus important concerne l'enseignement. Ici, tout le monde « peut » ouvrir un gan privé. Mon parcours et mon expérience de 13 ans parlent pour moi.


A.J.: Quel est votre parcours ?

A.P. : Licence de Lettres et ensuite Institut André Neher pour passer le concours de Professeur des Ecoles. Puis, j'ai enseigné dans plusieurs écoles de la communauté et, en Israël, j’ai été professeur de français.  Par la suite, j’ai intégré une formation israélienne de direction de Gan. Ces expériences m'ont permis de pouvoir être employée par le ministère de l'Education nationale israélien et de faire reconnaître mes diplômes. C’est un parcours du combattant ! 

(1)Renseignements : 01.77.38.44.07 depuis la France et 052.62.24.634 depuis Israël. gan-anael.co.il

Powered by Edreams Factory