Default profile photo

30 Mars 2017 | 3, Nisan 5777 | Mise à jour le 30/03/2017 à 14h45

Chabbat Vayikra : 20h02 - 21h10

Rubrique Culture/Télé

Une star d’internet épinglée pour des « blagues » antisémites

L'une des vidéos qui a suscité la polémique montre deux Indiens avec une pancarte "Mort aux Juifs" (DR).

Pew Die Pie, star d’internet aux quelque 53 millions d’abonnés, vient de perdre ses principaux partenariats avec Youtube et Disney, à cause de ses blagues antisémites douteuses.

La frontière entre l’humour et la vanne engagée politiquement est parfois mince. Avec ses blagues farouchement antisémites et ses banderoles nazies, Pew Die Pie, qui possède l'une des chaînes YouTube les plus suivies au monde (avec quelque 53 millions d’abonnés et 13 milliards de vues), a trop joué avec le feu. Ce qui lui a coûté son contrat avec Maker Studios, la filiale de Disney, ainsi que Youtube plus récemment.

En effet, le Youtouber, Felix Kjellberg de son vrai nom, a publié pas moins de neuf vidéos qui contiennent des croix gammées ou des références explicitement antisémites. Par exemple, celui-ci a demandé à deux Indiens d'écrire « mort aux juifs » sur une pancarte puis a diffusé la vidéo. Dans une autre, il sourit devant un discours d'Adolf Hitler, habillé en officier d'opérette. Dans une autre encore, un homme déguisé en Jésus-Christ assure que l'ancien chancelier du Reich n'a rien fait de mal. L'incident est loin d'être isolé: selon une enquête du Wall Street Journal, parue le 14 février, pas moins de neuf vidéos de PewDiePie contiennent des croix gammées ou des références antisémites. L’auteur, lui, s’est défendu de tout penchant antisémite. Il assure également que ses vidéos n’étaient que du divertissement, «en aucun cas un commentaire politique sérieux». En revanche, il ne s’est pas exprimé suite à l’abandon de ses sponsors.

Powered by Edreams Factory