Default profile photo

30 Mars 2017 | 3, Nisan 5777 | Mise à jour le 30/03/2017 à 14h45

Chabbat Vayikra : 20h02 - 21h10

Rubrique France

Meyer Habib : « Israël est un certificat d’assurance-vie »

(wikipedia)

Meyer Habib réagit aux propos de Marine le Pen sur la double nationalité franco-israélienne, tenus lors de l’Emission politique du 9 février 2017 sur France 2.

Actualité Juive: Que vous évoquent les propos de Marine le Pen sur la double nationalité franco-israélienne ?

Meyer Habib : Tout d’abord, je tiens à dénoncer la formulation douteuse de la question posée par la journaliste Léa Salamé, qui sous-entendait que les Français juifs avaient tous la double-nationalité. C’est non seulement faux mais nourrit insidieusement les préjugés antisémites. Quant à la mesure proposée par Marine le Pen : c’est une violation du principe d’égalité et certainement pas une bonne stratégie contre l’islamisme. Que l’on soit franco-israélien, franco-américain ou franco-algérien, renoncer à l’une de ses nationalités est aussi absurde que choisir entre père et mère ! L’appartenance à la communauté nationale est une question de valeurs, non d’origine, de couleur ou de religion.


A.J.: Comment définissez-vous ce lien entre judaïsme et nationalité israélienne ?

M.H. : Le judaïsme est une religion mais aussi une nation qui a sa terre : Israël. Bien sûr, on peut parfaitement se sentir français, juif et non israélien. D’ailleurs l’écrasante majorité des juifs ne possède pas de deuxième passeport. Mais l’Etat d’Israël est aujourd’hui le certificat d’assurance-vie du peuple juif. S’il avait existé à l’époque, jamais la Shoah n’aurait eu lieu.


« Renoncer à l’une de ses nationalités est aussi absurde que choisir entre père et mère ! »

A.J.:  L’association C.J.F.A.I., présidée par Richard Abitbol, a reçu récemment Gilbert Collard et Louis Aliot. Qu’en pensez-vous ?

M.H. : Cette association ne représente qu’elle-même. Pour ma part, si je ne pense pas que la majorité de ses électeurs soient antisémites ou racistes et sans juger personnellement Gilbert Collard (Rassemblement Bleu Marine) ou Louis Aliot (FN), le Front national, comme l’extrême-gauche, est à l’opposé de mes valeurs et véhicule dans son ADN un certain antisémitisme. Le fait est que l’écrasante majorité des organisations juives ne  discutent pas avec lui. Il ne faut pas se laisser berner par l’entreprise de dédiabolisation menée par Marine Le Pen. Ses derniers propos renvoient inéluctablement aux dérapages calculés de son père avec le « point de détail », « Durafour crématoire » et j’en passe. Hasard du calendrier, le jour même de l’émission, Jean-Marie Le Pen était mis en examen pour ses propos ignobles en juin 2014 évoquant une « fournée » au sujet de Patrick Bruel. Chassez le naturel, il revient au galop…

Powered by Edreams Factory