Default profile photo

30 Avril 2017 | 4, Iyyar 5777 | Mise à jour le 28/04/2017 à 14h04

Chabbat A'harémot - Kédochim : 20h54 - 22h09

Rubrique France

Marine Le Pen, le voile se déchire… complètement

(wikipedia)

Le discours de Marine Le Pen sur la préférence nationale est insupportable et inaudible pour le peuple juif, lequel a érigé en principe essentiel ce commandement unificateur contenu dans la Torah, qui lui impose le devoir de respect, d’amour et d’assistance de l’Etranger : « Aime l’étranger pour lui donner du pain et des vêtements ». (Deutéronome - chap 10 - v 19) La préférence nationale, c’est le retour des pires excès de Sodome et Gomorrhe, détruites en raison, notamment, de leur haine de l’étranger.


Et pourtant …


Certains juifs français votent régulièrement  pour le Front National, et l’envisagent à nouveau sérieusement pour les prochaines élections présidentielles. Leur raisonnement simpliste semble séduire : les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Marine Le Pen est l’ennemie des arabes, elle est donc l’amie des juifs. 

Mais outre le fait que les Arabes ne sont pas tous les ennemis des juifs, la naïveté de ce raisonnement n’a d’égale que sa dangerosité.

Nous savons tous que l’antisémitisme historique des cadres du FN est toujours virulent. Quant à Marine Le Pen, le philosophe Michel Eltchaninoff souligne que « sa vision du monde correspond à celle développée dans l’antisémitisme social de la fin du 19ème siècle, lorsqu’elle parle de « finance internationale » « d’hyper-classe mondialisée » et qu’elle cite fréquemment les noms de Dominique Strauss-Kahn, Bernard Henri Lévy et Jacques Attali ».


Rien de nouveau ?  


Sauf les « détails » de son programme. Marine Le Pen vient de se déclarer contre la double nationalité pour tous les ressortissants de pays non-européens (avec toutefois une troublante exception russe… 

A la question de Léa Salamé, sur la situation des juifs de France – dont je ne reviens pas sur le caractère orienté voir malhonnête – Marine Le Pen a donc très logiquement répondu que les juifs français détenant également la nationalité israélienne devraient choisir…

Il ne s’agit pas d’une question théorique, un tiers des juifs français qui ont fait leur Alya sont des retraités ; donc l’annulation de leur nationalité française – surtout s’ils étaient fonctionnaires – pourrait, à terme, poser la question de leur droit à recevoir leur pension. 

Cette déclaration fait suite à celle sur la kippa, que les juifs de France ne pourraient plus porter dans l’espace public si elle était élue. Ce serait là « la contribution juive » au combat contre l’Islam radical…

Cette déclaration fait également suite à l’engagement de la candidate Le Pen – l’engagement n°137 de son projet présidentiel – d’interdire  l’abattage rituel sans étourdissement, ce qui revient à interdire la production de viande cachère en France.

Marine Le Pen œuvre sournoisement pour la destruction des identités juives sous toutes ses formes, culturelle, religieuse et dans son lien avec Israël.

Mais attention : Marine Le Pen, élue mettra en application - comme Donald Trump - chacune de ses mesures annoncées, même les plus extrêmes et parfois délirantes.

La victoire de Marine Le Pen est incontestablement, tragiquement, possible. L’élection d’une centaine de députés frontiste est tragiquement probable, incontestablement.  

Si nous voulons résister à « la tentation de l’exil » que l’auteur des Territoires perdus de la République (Editions Mille et Une Nuit – 2002) a avoué avoir eu pour les pires raisons et pour la première fois de sa vie à la fin de son procès il y a seulement quelques jours, dans ce qu’il est désormais communément convenu d’appeler la déplorable « affaire Bensoussan », il faut nous mobiliser.

« Ils ont des yeux qui ne voient pas, ils ont des oreilles qui n’entendent pas… »

 Il nous reste 55 jours pour déchirer totalement le voile. Il y a grand danger.

Powered by Edreams Factory