Default profile photo

30 Avril 2017 | 4, Iyyar 5777 | Mise à jour le 28/04/2017 à 14h04

Chabbat A'harémot - Kédochim : 20h54 - 22h09

Rubrique Israël

Olivier Rafowicz : Les Etats-Unis et l'Iran, un conflit ouvert

(DR)

Le point de vue d’ Olivier Rafowicz, Colonel de réserve de Tsahal.

En réaction à la décision américaine de sanctionner l'Iran pour avoir tiré un missile balistique durant un exercice militaire, le régime des mollahs a décidé de riposter en bloquant l'entrée de l'équipe de Catch américaine qui doit participer à la Freestyle World Cup, la plus prestigieuse des compétitions internationales de Catch, qui se déroulera les 16 et 17 février dans la ville de l'ouest iranien de Kermanshah.

Finalement, suite à la décision de justice d'annuler l'ordre exécutif de Donald Trump, de bloquer l'entrée de citoyens provenant de sept pays à majorité musulmane dont l'Iran, les ayatollah ont décidé de revenir sur la décision d'empêcher l'arrivée des catcheurs americains sur le sol iranien. Dans cette guerre des décisions et des contre-décisions, le catch s'invite. Ce sport qui est davantage un grand spectacle de violence programmé et contrôlé qu'un véritable sport de combat, est quelque part l'expression des relations actuelles entre les Etats-Unis de M. Trump et l'Iran des ayatollah et autres mollahs.

Le Président Trump s'est déjà positionné contre l'accord sur le nucléaire avec l'Iran, il ne supporte pas l'attitude iranienne qui cherche l'hégémonie dans un Moyen-Orient à feu et à sang. Depuis cet accord, la République islamique d'Iran a reçu des milliards de dollars en cash, réarmé le Hezbollah, les milices chiites au Yémen, en Irak, au Liban, en Syrie, et soutient le Hamas et le jihad islamique. Il continue également à développer son arsenal balistique. La semaine dernière, des miliciens Houti chiites du Yémen ont touché avec des missiles fournis par l'Iran, une frégate saoudienne qui croisait sa route dans le Détroit de Bab al Mandel. Les miliciens yéménites pensaient avoir touché un navire de guerre américain... jusqu'à crier "Allah ou Akbar", ainsi que mort à l'Amérique et mort à Israël.


Rééquilibrage 

Dans cette guerre, les Iraniens avancent leurs pions, leurs chevaux, leurs tours et autres fous, dans ce grand jeu d'échecs qu'ils ont mis en place il y a de cela des milliers d'années. Face aux coups iraniens, les Saoudiens, les Egyptiens, les Jordaniens, les Emirats du Golfe, les Irakiens sunnites, soutiennent la nouvelle politique trumpiste contre Téhéran. Ils espèrent que Trump pourra rééquilibrer une situation dans laquelle l'Iran contrôle Baghdad Sanaa, Damas et Beyrouth tout en souhaitant déstabiliser l'Arabie Saoudite et la Jordanie. Pour s'opposer à la nouvelle musique de la Maison Blanche, l'Ayatollah Ahmad Khatami, un leader religieux de la Republique islamique, dit que l'Iran continuera son programme balistique malgré l'opposition de l'administration américaine."Nous avons des missiles. Nos tests balistiques sont une illustration de notre force". Des mots très religieux et saints de la part d'un grand dignitaire chiite iranien...

Pour l'heure, le ministre des Affaires étrangères francais a signé de nouveaux accords bilatéraux avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, malgré les tirs de missiles et l'activite terroriste du régime iranien dans toute la région. Maintenant, l'Iran et les Etats-Unis en sont encore au premier round d'observations : chacun teste l'autre et vérifie ses réactions. Kyle Snyder, le champion olympique américain combattra certainement contre Komeil Near Ghasemi, le catcheur Freestyle iranien durant la prochaine compétition les 16 et 17 février.

Le catch est un sport spectacle, les Européens, les Chinois et d'autres veulent les pétrodollars iraniens, en prétendant ne rien voir ni entendre.

Trump voit, entend et agit et ne laissera pas l'Iran devenir une puissance nucléaire. Le catch peut également se transformer en combat d'une extrême violence, cela dépendra de l'Iran. Israël a été le premier à prévenir le monde de la menace iranienne, aujourd'hui seul Trump a clairement compris le message. Heureusement. 

Powered by Edreams Factory