Default profile photo

27 Mars 2017 | 29, Adar 5777 | Mise à jour le 27/03/2017 à 11h02

Chabbat Vayikra : 20h02 - 21h10

Rubrique Culture/Télé

Monsieur et Madame Adelman

« Monsieur et Madame Adelman » de et avec Nicolas Bedos. (Actuellement en salles)

Pour sa première réalisation, Nicolas Bedos livre une comédie dramatique au ton qui a fait sa marque. Tout en offrant un hymne à l’amour.

Après avoir vécu 45 ans avec Victor, Sarah enterre son compagnon. Un jeune biographe lui demande de raconter leur vie pour un livre. Leur rencontre qui ne devait être qu’une passade durera plus de quatre décennies. Amoureuse de cet écrivain fantasque, elle sera ce que l’on nomme communément « la femme de l’ombre ». Celle qui dut supporter son manque d’inspiration tout comme ses infidélités. L’on comprend vite son rôle majeur, certes discret, de source créative pour Victor. Émue, elle se souvient du dîner chez ses parents et de Victor impressionné par les Juifs, leur humour et leur intelligence, poncifs éculés bien sûr. Victor ira jusqu’à proclamer : « J’aime tout chez les juifs ». Face à cette famille chaleureuse, le père de Victor incarné par Pierre Arditi apparaît tel un patriarche réac. Bedos s’il n’hésite pas à s’autoparodier, s’octroie le beau rôle, aux côtés de sa compagne dans la vie, Doria Tillier.  Grâce à un scénario bien maîtrisé, co-rédigé avec Doria, ils réussissent à fixer les éléments qui émaillent le récit de bons rebondissements. Le ton provocateur n’est pas sans rappeler les facéties de l’humoriste que reste Nicolas Bedos. Mais l’hymne à l’amour renforcé par des scènes pleines de tendresse complète la gamme des sentiments.  

« Monsieur et Madame Adelman » de et avec Nicolas Bedos.

Powered by Edreams Factory