Default profile photo

25 Avril 2017 | 29, Nisan 5777 | Mise à jour le 25/04/2017 à 17h40

Rubrique France

Joël Mergui : « Les extrêmes veulent diviser notre pays »

"Le Consistoire n’a pas vocation à donner des consignes de vote et il n’existe pas de vote juif sauf pour exclure les extrêmes. " (DR)

Le président du Consistoire appelle à voter contre les extrêmes lors de la présidentielle.

« Le Consistoire n’a pas vocation à donner des consignes de vote et il n’existe pas de vote juif sauf pour exclure les extrêmes. Aucun des enjeux de notre temps ne nous est indifférent. Nous suivons de près les questions de sécurité, éducation, liberté de culte, laïcité, Israël, antisémitisme / antisionisme.

Au lieu de débats qui engagent l’avenir et notre démocratie, il règne un brouhaha général. C’est rarement bon ! Cela fait le jeu des extrêmes qui veulent diviser et dominer notre pays. Ça contribue aussi à brouiller les priorités. Nous devrions au contraire être unis pour être plus forts. Critiquons la démocratie, mais seulement pour la rendre meilleure ! Au désordre des idées peut aboutir le désastre des actions. Les Juifs sont de farouches républicains et j’ai espoir qu’une fois les extrêmes l’écartés, l’opinion se rendra compte que nos préoccupations et notre malaise sont en fait ceux de toute la société. « Canaris dans la mine », quand les juifs vont bien, toute la société va bien !

Je ne voilerai jamais la vérité. Je le dirais clairement si un danger nous menaçait.  


Powered by Edreams Factory